Drakensberg

A visiter absolument

Le Drakensberg fait officiellement partie du Kwazulu-Natal qu’elle borde sur son flanc ouest. Cette région offre des paysages montagneux spectaculaires et compte de nombreux sentiers de randonnée qui permettent d’en découvrir les panoramas en quelques heures ou quelques jours.

Au nord, le Golden Gate Highlands National Parks (qui fait lui partie de la région de Free State), offre de bons chemins de randonnée (permis et cartes en vente à l’entrée). Les collines vertes ondulent jusqu’aux pieds des monts Maluti et des pics de calcaires se détachent de cet ensemble harmonieux. Des animaux sauvages sont également présents dans le par cet il n’est pas rare de croiser des zèbres, des élans ou même des koudous aux majestueuses cornes. A proximité, la petite ville de Clarens compte de jolis bâtiments blanchis à la chaux, plusieurs galeries et restaurants. Elle offre l’occasion d’une bonne halte entre Johannesburg et le Golden Gate Highlands National Parks.

Au nord du massif du Drakensberg, le Royal Natal National Park offre des paysages impressionnants et facilement accessibles, notamment l’Amphithéâtre dont la silhouette n’est pas sans rappeler la Montagne de La Table à Cape Town : un sommet plat et une falaise abrupte d’où tombent les Tugela Falls, sur une hauteur de près d’un kilomètre en plusieurs paliers. Plus loin, le Mont-aux-Sources s’élève à près de 3 300 m et il n’est pas rare de le voir couvert de neige durant l’hiver austral.

Plus au sud du Drakensberg, le parc de Giant Castle offre également de beaux panoramas et l’occasion d’effectuer des randonnées (permis et cartes disponibles à l’entrée).

Toujours plus au sud, Cathedral Peak Nature Reserve abrite plusieurs sommets qui approchent ou dépassent les 3 000 m et permet de prendre de bons clichés.

L’uKhahlamba-Drakensberg Park comprend le Monk’s Cowl, Champagne Castle et le Cathkin Peak et ne nombreuses possibilités de randonnées ou d’escalade. La route qui y conduit traverse la Champagne Valley qui comporte de nombreux restaurants et cafés. Il est également possible d’y pratiquer de nombreuses activités variées : impressionnants parcours de tyroliennes, spectacles de dressage d’oiseaux de proies, équitation, pêche…

Enfin, à l’extrême sud du Drakensberg, la route qui mène au Sani Pass serpente jusqu’à la frontière du Lesotho, dans d’impressionnants paysages de montagne. Elle n’est ouverte à la montée qu’aux seuls 4×4 et est parfois recouverte de neige en hiver.