Le réservoir d’eau de l’Afrique australe

Si le Botswana peut se targuer d’attirer d’immenses troupeaux d’éléphants, un grand nombre de prédateurs et plusieurs centaines d’espèces d’oiseaux, c’est grâce à ses inépuisables sources d’eau annuelles que les chaleurs estivales ne parviennent pas à évaporer.

Le delta de l’Okavango est le plus grand delta fluvial que l’on peut trouver sur la planète. Véritable labyrinthe de canaux aux murs de papyrus, sa superficie de plus de 16 000 km² plonge les visiteurs dans un environnement fascinant. La sérénité qui se dégage de ces paysages aquatiques vaut largement le prix du voyage. Les plaines jaunies par le soleil intense sont parcourues de canaux aux eaux calmes et limpides. Celle-ci proviennent des plateaux d’Angola qui reçoivent d’importantes quantités de pluies qui s’écoulent ensuite jusqu’au Botswana où elles arrivent à partir du mois de mai. Elles disparaissent alors dans le delta et n’atteignent jamais l’océan. Les berges accueillent de majestueux palmiers et de nombreux arbres qui trouvent ici des sources d’eau uniques dans ce pays aux rares précipitations. A partir d’octobre, le niveau des eaux baisse.
Le delta de l’Okavango est donc une exception au cœur de cette Afrique semi-désertique. La présence d’eaux permanentes a favorisé le développement d’une faune riche. Une autre région offre cet avantage toute l’année: la rivière Chobe, provenant également de l’Angola, est l’un des plus grands sanctuaires pour les éléphants d’Afrique. On y observe la plus grande densité de pachydermes du monde entier, ainsi qu’une avifaune particulièrement riche. Le parc national de Chobe est donc l’un des incontournables du pays pour une expérience de safari unique.

Les deux visages du delta

Mélange de terre et d’eau, le delta de l’Okavango peut se découvrir autant par voie aquatique que par voie terrestre. Pour apprécier ce biotope exceptionnel, SafariVO propose aux visiteurs de passer des nuits dans un camp de terre et des nuits dans un camp d’eau. Le delta peut ainsi révéler toutes ses richesses au travers d’activités différentes : safaris en 4×4, promenades en bateau à moteur ou en pirogue traditionnelle et marches à pieds sont au programme. Un safari dans le delta de l’Okavango offre des safaris exceptionnels du fait de la présence de savane entourée d’eau. Au cœur du delta, certaines concessions privées de grande taille (parfois plus de 100 000 hectares) n’accueillent que quelques camps de petite capacité. Les visiteurs arrivent en avion, les pistes certaines régions n’étant pas accessibles durent plusieurs mois.
Prenant le contre-pied de nombreux pays africains, le Botswana a décidé de développer une industrie touristique haut de gamme et les hébergements présents sont très généralement des camps de charme ou de luxe.

 

 

LES RÉGIONS au Botswana


Climat

La plus grande partie du pays reçoit entre 250 et  500 mm de pluies par an (le Nord et l’Est sont un peu plus arrosés). Les précipitations se produisent en saison chaude, durant l’été austral.

Il existe 2 saisons au Botswana :

  • La saison des pluies : elle s’étend de novembre à mars ce qui correspond à l’été austral où la température peut atteindre 40°C et où les précipitations sont d’environ 4mm en moyenne par jour pour les mois les plus pluvieux (décembre, janvier, février). A cette période l’humidité est particulièrement forte, le niveau d’eau de l’Okavango commence à monter avec l’arrivée des pluies tombées en janvier/février en Angola. Les paysages sont verts, les oiseaux migrateurs sont nombreux.
  • La saison sèche : elle correspond à l’hiver austral qui s’étale d’avril à octobre avec une moyenne de 25°C et des précipitations de 0 à 1 mm par jour. Les animaux sont plus faciles à observer car ils se rassemblent autour des points d’eau annuels: la rivière Chobe accueille alors la plus grande concentration d’éléphants.

Population

Le Botswana compte environ 2.4 millions d’habitants. Il existe de nombreuses ethnies au sein de ce pays. La majorité de la population (un peu plus de 80%) est Batswana et ils parlent le setswana. Il existe également les San, les Bakalanga, les Khoï, les Ovaherero et les Bakgalagadi.

Le Christianisme est la religion officielle du Botswana mais seulement 20% sont pratiquants contre 80% de croyances indigènes.



Bon à savoir

Santé

Le vaccin contre la fièvre jaune est à obligatoire pour toutes les personnes en provenance, ayant séjourné ou ayant effectué un transit dans les pays où sévit la maladie : certains pays d’Afrique (Zambie, Kenya, Tanzanie…) ou d’Amérique du Sud (Argentine, Brésil, Pérou…).

Un carnet de vaccination à jour (vaccination effectuée au moins 10 jours avant votre arrivée) sera exigé à votre arrivée.
La vaccination est conseillée aux autres voyageurs.

Un traitement antipaludéen est vivement conseillé.
La vaccination antituberculeuse est recommandée, en particulier chez les enfants.

Nous vous engageons à vérifier auprès de votre médecin traitant.


VISA

Passeport valide plus de 6 mois après la date de retour (et comportant au moins 2 pages vierges face à face) obligatoire.
Un visa de tourisme sera délivré gratuitement à l’arrivée aux ressortissants français. Pour les autres nationalités, merci de consulter l’ambassade.

Toute personne voyageant au Botswana avec un enfant mineur doit être en mesure de fournir une copie intégrale et certifiée du certificat de naissance de l’enfant ou un acte de naissance plurilingue en plus de son passeport en cours de validité. Si l’enfant voyage avec un seul de ses parents, celui-ci devra présenter une autorisation de voyage signée par le parent absent.