Okavango Delta

A visiter absolument

Le Delta de l’Okavango est un lieu fascinant : il abrite une incroyable diversité d’animaux et offre des paysages uniques en Afrique. C’est un lieu à ne pas rater lors de votre voyage au Botswana.

Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, cet immense marais se trouve dans le nord du Botswana. Immense delta intérieur, il n’a pas d’embouchure maritime. Il possède un système hydrologique et biologique qui lui est propre avec des zones d’humidité qui dépendent des crues annuelles lors de la saison sèche. Il est formé par les eaux des plateaux de l’Angola qui mettent plusieurs mois pour arriver et qui sont par conséquent à leur plus haut niveau au beau milieu de la saison sèche (durant l’hiver austral, de mai à octobre).

Le Delta de l’Okavango est une étendue de petites buttes au milieu de canaux et qui deviennent des îles lors des inondations. Certains canaux principaux conservent de l’eau tout au long de l’année. D’autres se remplissent dès le mois de mai. L’eau est filtrée par les racines des papyrus flottants et par le sable. Elle est donc potable. Toutefois, sur la terre, la saturation en sel entraîne une absence de végétations au centre des îles. Celles-ci peuvent parfois totalement disparaitre durant la période des hautes eaux (mai à octobre).

Lors de votre découverte de l’Okavango vous aurez l’occasion de voir des paysages entre marécages et plaines verdoyantes. Cet environnement, unique en Afrique permet de profiter de canaux aux abords verdoyants (papyrus, roseaux, palmiers) et de plaines typiques de la savane africaine (aux herbes hautes qui jaunissent durant l’hiver et reverdissent à la saison des pluies).

Du fait de cette abondante végétation et de la présence d’eaux permanentes, les animaux se plaisent et s’épanouissent dans ce milieu où leur concentration est très importante. Les herbivores sont très fréquents. Vous pourrez rencontrer des gnous, des impalas et même des lechwes, ces antilopes qui se nourrissent de plantes aquatiques et ne fréquentent que les eaux du Delta. Les léopards et les lions sont également très présents. Au détour de vos croisières dans les canaux vous pourrez apercevoir des hippopotames et des buffles d’Afrique. A Chief Island, vous pourrez observer des rhinocéros qui ont été réintroduis en 2009 dans ce milieu naturel, alors qu’ils étaient menacés. Dans l’Okavango, classée Zone importante pour la conservation des oiseaux, on dénombre aussi 24 espèces d’oiseaux qui sont menacés d’extinction. Et vous verrez également de très nombreux éléphants, le Botswana comptant l’une des plus importantes concentrations d’Afrique.

Les populations autochtones du Delta de l’Okavango sont peu nombreuses. Autour du delta vivent les Batawana, la principale ethnie. On retrouve également des populations qui ont chacune leur propre culture. Ce sont essentiellement des chasseurs cueilleurs.

Une réserve naturelle se trouve dans le sud-est du Delta de l’Okavango : Moremi. Elle compte quelques lodges, 3 camps publics (avec uniquement des emplacements de campings et des blocs sanitaires sommaires) et des emplacements privés. La fréquentation est assez importante durant les mois de l’hiver austral.

Le reste du delta de l’Okavango a été divisé en concessions privées. Elles s’étendent sur des territoires sauvages de plusieurs dizaines de milliers d’hectares et ont été confiées à des opérateurs qui y exploitent quelques camps uniquement à chaque fois. Ces hébergements ne comportent que quelques chambres. Ils sont atteints par des vols en petits avions, les pistes étant très souvent immergées. Dans les camps « de terre », vous effectuerez 2 safaris par jour, dans des 4×4 ouverts. Des marches sont parfois également proposées. Dans les camps « d’eau » des activités lacustres sont également proposées en remplacement des safaris en 4×4.Ainsi, une balade en mokoro (pirogue locale) à travers les canaux, les nénuphars et les roseaux, permet de mieux s’imprégner de ces paysages et d’observer toute la magie des lieux. Des promenades en bateau à moteur sont également proposées. Elles permettent de parcourir de plus grandes distances et d’approcher de plus près les animaux qui viennent s’abreuver.

Le delta est un lieu exceptionnel qui doit absolument être visité, une perle absolue qui couronne une carrière d’amateur de safaris !

LES RÉGIONS au Botswana